pr finances

Rachat de credit des professionnels de la santé : comment cela se passe-t-il ?

Crédits immobiliers, crédits revolving, crédits à la consommation, mais aussi découverts, dettes d´impôts et pour les libéraux, retards de charges sociales et caisses de retraite. Tous les engagements financiers, quelle que soit leur nature, qui grèvent mensuellement votre budget, sont regroupées en un seul prêt global.

C´est ce principe que les banques spécialisées appellent la « restructuration » ou « consolidation » de crédits.


Les 2 principes du rachat de crédit :

Plus de flexibilité dans l'amortissement. Parce que le montant global de votre nouveau prêt est plus important que vos prêts en cours pris séparément, vous avez accès au marché des prêts à caractère hypothécaire. Ceci vous donne droit à des durées de remboursement bien supérieures aux 60 ou 84 mois communément pratiqués en matière de prêts à la consommation. Voilà l´un des atouts majeurs du rachat de crédits : le capital étant remboursé sur une durée longue (de 12 à 30 ans), il est échelonné, ce qui dégage un maximum de revenus disponibles, jusqu´alors affectés aux remboursements des « petits » prêts.

Bien sur, vous conservez la maîtrise totale de vos finances puisque tous ces prêts offrent des possibilités de remboursement anticipé.

Un taux d'intérêt plus avantageux. L´accès au marché du crédit hypothécaire vous permet également de bénéficier de taux préférentiels auxquels les crédits à court terme ne peuvent pas prétendre. Vous aussi, vous avez certainement déjà fait ce constat : plus les crédits sont « petits », plus les taux sont élevés. Savez-vous pourquoi ? En France, les taux bancaires sont encadrés par la Banque de France et révisés chaque trimestre. Or la Banque de France fixe, pour les crédits immobiliers un taux bien inférieur à celui des prêts « conso ». Exemple : au 3ème Trimestre 2008, un prêt immobilier à taux fixe ne pourra pas dépasser un TEG de 7,31% alors qu´un prêt personnel pourra atteindre 9,67% et certains crédits revolving 20,75% !!

Résultat : La mensualité de votre crédit de restructuration vient se substituer à toutes les mensualités en cours jusqu'alors. La baisse qui s´ensuit varie, suivant les cas, de 30% à 60%. Pour mieux vous informer : Les taux actuels du crédit de la Banque de France

»› Solutions !

2014 - 2017 © prosante-finances.fr | Droits réservés | Mentions legales | Financement travaux| Assurance de rachat de pret| Garanties assurance crédit