pr finances

Rachat de crédit pour les retraités, retraite caisses autonomes



Le rachat de crédit pour les retraités

Rachat crédit retraités Le moment de la retraite est parfois appréhendé de manière mitigée. Pour nombre de français en effet, cette tranche de vie correspond à une baisse de revenus financiers, en parallèle avec la cessation des activités professionnelles.

Evidemment, on estime que les besoins d’un foyer de retraités sont moindres que ceux d’un jeune ménage ayant de jeunes enfants, voire en bas âge. Toutefois, lorsque des crédits ont été souscrits durant la vie professionnelle, certains peuvent encore courir au moment où l’âge de la retraite arrive. La restructuration de crédits, ou le rachat de crédit peut alors s’avérer nécessaire pour aménager sainement le budget familial.

Les crédits souscrits avant la retraite

Durant la vie active, nombre de ménages ont pu réaliser des crédits de consommation pour acquérir des biens électroménagers, ou une automobile, entre autres. Il est d’ailleurs tout aussi plausible qu’un ou plusieurs crédits immobiliers aient également été souscrits, et sont encore en cours de remboursement au moment de la retraite. En général, c’est vers l’âge de 35-40 ans que les ménages envisagent de souscrire un emprunt immobilier.

Pour ne pas risquer l’endettement lorsque la retraite va sonner, le rachat de crédit ou le regroupement de crédit permet d’adapter le remboursement mensuel au montant des revenus, à savoir la pension de retraite. L’assainissement de ses finances permet ainsi au retraité d’éviter le surendettement.

Le rachat de crédit, idéal en pré-retraite

Il est donc souhaitable, chez une personne proche de la retraite, d’envisager déjà la restructuration de ses crédits. Cela lui donnera davantage de marge pour économiser, en réduisant déjà le remboursement mensuel alors qu’elle perçoit un plein salaire. Et d’un. D’autre part, le rachat de crédit va aussi permettre au pré-retraité d’obtenir, le cas échéant, un surplus de trésorerie, et dès lors, il va pouvoir investir ou épargner davantage avant d’arriver à la retraite proprement dite.

Cela étant, un rachat de crédit nécessite obligatoirement une assurance. Au cas où la restructuration de crédit n’intervient que lorsque la retraite est effective, le retraité va devoir fournir d’autres garanties : caution solidaire, bien immobilier, etc.

L’âge de l’emprunteur, un critère primordial du rachat de crédit

L’âge joue en effet un rôle déterminant dans la faculté de souscrire un emprunt ou un rachat de crédit. Un établissement financier accorde un prêt en calculant l’âge limite de 75 ans du débiteur à la fin de l’emprunt. Certaines banques vont parfois jusqu’à 85 ans.

Le critère principal, tant pour la banque que pour l’assureur, dans ces cas précis, se table sur le questionnaire de santé. L’assurance devient de plus en plus chère lorsque l’assuré est âgé. Dès lors, l’emprunteur doit tenir compte de ces critères aussi bien pour un emprunt que pour une restructuration de crédit. Il faut néanmoins retenir que la durée maximale d’un rachat de crédit à la consommation est limitée à 144 mois, soit 12 ans. Avec une caution solidaire ou un co-emprunteur, voire avec un prêt hypothécaire, la durée peut s’étendre respectivement jusqu’à 25 ans.

2014 - 2017 © prosante-finances.fr | Droits réservés | Mentions legales | Financement travaux| Assurance de rachat de pret| Garanties assurance crédit