pr finances

Comment financer les travaux de sa maison avec un prêt écologique ?

Pour financer les travaux d’économie d’énergie ou d'aides aux travaux d'isolation par exemple, il a été mis en place un dispositif destiné à inciter les propriétaires de logements anciens à mettre aux normes écologiques certaines parties de leur habitation principale. Vous pouvez d'ailleurs vous rendre sur credit.fr qui vous guidera et vous donnera toutes sortes d'informations sur le crédit.

Le crédit travaux appelé éco-prêt est accordé sans condition de ressources sous réserve que les travaux soient réalisés par des professionnels pour une résidence principale. Son montant peut atteindre 30 000 euros et la durée maximum de remboursement est fixée à 10 ans. Certaines banques ayant signé une convention avec l’Etat proposent de financer ce type de travaux grâce à l’éco-prêt. C’est le cas du Crédit Agricole de la Brie ou du Crédit Agricole Centre Loire dont vous trouverez les informations ici. Ce prêt à taux zéro concerne essentiellement les logements achevés avant le 1er janvier 1990. Le financement est assuré uniquement par le propriétaire des lieux, qu’il soit bailleur ou non.

Pour bénéficier de l’éco-prêt, les travaux doivent répondre à des critères de normes écologiques qui concernent :

  • les travaux d’isolation thermique et des toitures,
  • les travaux d’installation de systèmes de chauffage, de production d’eau chaude,
  • les travaux d’installation d’équipement de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable,
  • les travaux d’isolation thermique des murs, des parois vitrées.

Pour obtenir un crédit travaux, le propriétaire doit fournir un devis détaillé des travaux à la banque lors de sa demande. La banque prendra la décision d’accepter ou de refuser. Elle tiendra également compte de la capacité de remboursement de l’emprunteur ainsi que de son niveau d’endettement. Une fois le prêt accepté, le propriétaire devra apporter la preuve de l’achèvement des travaux dans un délai de deux ans. Dans le cas contraire, l’Etat pourra exiger le remboursement de l’avantage indûment perçu. Le propriétaire n’aura plus qu’à contracter un crédit classique ou crédit à la consommation pour financer son projet de rénovation.

2014 - 2017 © prosante-finances.fr | Droits réservés | Mentions legales | Financement travaux| Assurance de rachat de pret| Garanties assurance crédit