pr finances

L'assurance d'un prêt immobilier

Bien souvent, la souscription d'un prêt immobilier s'accompagne de divers frais annexes qui viennent alourdir les mensualités. C'est le cas de l'assurance de prêt.

Une garantie couvrant le décès et l'invalidité

On pourrait penser que ce type d'assurance n'est pas obligatoire mais, bien que cela soit effectivement le cas légalement, dans les faits les banques conditionnent systématiquement l'octroi d'un prêt immobilier par sa souscription. En effet, l'assurance pret apporte à la banque la garantie d'être remboursée par l'assureur en cas de décès ou invalidité de l'emprunteur.

Lorsque l'on emprunte à deux, l'assurance de prêt peut être répartie sur les co-emprunteurs. Il est par exemple possible d'indemniser le mari à hauteur de 60% et la femme de 30%. Ainsi en cas de décès du mari, l'assurance prendra intégralement en charge sa part, soit 60% du remboursement.

La garantie de perte d'emploi

La garantie de perte d'emploi est facultative. Elle couvre le remboursement total ou partiel du prêt en cas de perte d'emploi de l'emprunteur. Pour y prétendre, il est nécessaire d'exercer un emploi en Contrat à Durée Indéterminée et de justifier d'une certaine ancienneté auprès de son employeur.

La loi Lagarde

Grâce à l'entrée vigueur de la loi Lagarde, le 1er septembre 2010, les emprunteurs sont libres de souscrire leur assurance pret en dehors de l'établissement de prêt, auprès de la compagnie d'assurance de leur choix. Pour cela, il est cependant nécessaire que le contrat choisi présente un niveau de garantie au moins équivalent à celui du contrat d'assurance groupe qui est proposé par le prêteur. Aussi, il faut savoir que l'établissement de prêt n'est pas en droit de revoir le taux à la hausse sous prétexte de son acceptation d'une délégation d'assurance.

2014 - 2017 © prosante-finances.fr | Droits réservés | Mentions legales | Financement travaux| Assurance de rachat de pret| Garanties assurance crédit